Revêtements de chaussée sur toitures et toits de garages souterrains

Les revêtements de chaussée installés sur des toitures ne nécessitent pas seulement un système résistant. La résistance de la construction du toit ou les charges horizontales causées par le freinage, le braquage et les accélérations, sont des critères qui doivent, eux aussi, être pris en compte. Le choix d'une bonne épaisseur de dalle et d'une méthode de pose adéquate évite une déformation du dallage.

Charges

Charges

Si la stabilité nécessaire à la statique d'une toiture n'autorise pas de charges élevées, des panneaux indiquant la limitation de la charge utile sont mis en place sur de nombreuses toitures carrossables, par exemple, une charge par essieu max. ou des poids lourds de moins de 3,5 t. En présence d'une telle limitation, il est également possible de simplifier le système pour l'alléger. Étant donné que les charges de roue entraînent des charges ponctuelles extrêmement élevées en raison de leur surface de contact relativement petite, il est important de veiller à prévoir une répartition des charges suffisante, ce qu'on peut obtenir en prévoyant des plaques répartissant la charge ou des couches porteuses suffisamment épaisses.


Bordures

Bordures

Le braquage, le freinage et les accélérations peuvent entraîner des forces horizontales extrêmes sur les revêtements de chaussée. Pour empêcher que ces charges horizontales ne soient transmises dans l'étanchéité de la toiture, il faudra également prendre des mesures adéquates, comme par exemple, la pose de couches de glissement. Les forces elles-mêmes devront être amorties par des bordures solides. Elles doivent être installées de manière à ce que ni le revêtement, ni le matériau de la sous-couche ne puissent glisser, par exemple grâce à des cales. Si la bordure se compose de murs, il est très important que l'étanchéité de ces murs soit protégée mécaniquement. Les relevés d'étanchéité en métal, solides, conviennent bien ici.


Épaisseur de dalle

Épaisseur de dalle

L'épaisseur de la dalle doit être choisie pour pouvoir résister aux sollicitations induites. Les sollicitations faibles, comme par exemple la circulation de piétons, ne nécessitent pas un revêtement de la même épaisseur que des sollicitations élevées. La charge roulante entraînée par la circulation de véhicules légers ou de poids lourds peut causer des torsions. Choisir une dalle épaisse procure une plus grande surface d'appui entre les dalles, permettant ainsi de mieux éviter la torsion. Plus la dalle est fine, plus la pression des arêtes sur la partie inférieure des dalles est importante. Avec une dalle épaisse, les forces sont pour une grande part réparties et évacuées horizontalement sur les dalles voisines. Le dallage garde alors sa forme.

Type de pose

Type de pose

Le type de pose doit être choisi en premier lieu en fonction des exigences du planificateur ou du maître d'ouvrage. Tous les types de pose ne sont pas adaptés à la charge et à l'utilisation de la surface des dalles. La pose des dalles en quinconce permet de réduire la déformation du revêtement et d'en améliorer ainsi la durée de vie. Une bonne alternative à cette méthode est la pose en diagonale des dalles. Ces mesures permettent d'utiliser une surface plus grande, pour réduire la charge, qu'avec une pose perpendiculaire au sens de la circulation (les quatre côtés de la dalle contribuent à réduire la charge). La pose de grosses dalles en croisillon doit être en général évitée pour les revêtements de chaussée car elle fournit la plus mauvaise répartition de la charge.